top of page

Assurance : ce qu'il faut savoir en cas de feux de forêt.


Assurance et Feux de Foret

Plus que jamais avec le retour du phénomène météorologique « El niño » provoquant sécheresse et hausse des températures, les feux de forêt se multiplient et s’étendent aux régions historiquement peu touchées.

Les risques de ce type de sinistre sont nombreux, alors que faire pour les prévenir ? Pour mieux appréhender ce risque, il est important de savoir comment votre assurance peut intervenir si un incendie de forêt venait à endommager votre habitation.

Des garanties de base aux mesures de prévention et options préconisées, HWD vous explique tout ce qu’il faut savoir.


Ce qui est couvert


Premier point très important, les feux de forêt, dont l’origine est humaine dans 90% des cas, sont rarement considérés comme catastrophes naturelles à la différence des inondations ou des tremblements de terre.

Par conséquent, il est impossible de prétendre à une indemnisation dans le cadre de la garantie catastrophe naturelle (CatNat) de votre contrat d’habitation.


 

La Caisse Centrale de Réassurance et l'indemnisation des Catastrophes Naturelles en France


Depuis juillet 1982, la France a mis en place d’un dispositif garantissant à chacun de ses citoyens une indemnisation correcte en cas de sinistre causé par un phénomène naturel : le régime CatNat. Son objectif : pallier une carence de couverture des risques naturels qui n’étaient, jusqu’alors, que très peu assurés.


Ce régime repose sur 3 principes : solidarité, responsabilité et équité, et son fonctionnement inclut assureurs privés, CCR et l'Etat.

Les risques naturels pouvant engendrer des catastrophes majeures ou une sinistralité importante, la mutualisation du risque, dont la charge ne saurait être supportée uniquement par le marché privé de l’assurance, a donc pour but d'éviter toute défaillance du système.

La CCR et l'indemnisation des CatNat

 

Pour autant, cela ne veut pas dire que vous ne serez pas indemnisé en cas de sinistre.


Si vous êtes locataire, votre contrat d’assurance multirisque habitation inclut la garantie incendie et explosion et vous avez de grandes chances d’être remboursé pour les dégâts causés par l’incendie, la fumée ou l’intervention des secours.

Si vous êtes propriétaires et que vous habitez dans l’une des 6 648 communes Françaises situées en zone à risque, il est nécessaire de contacter votre assureur afin de vérifier que cette garantie est incluse et le cas échéant, faire évoluer votre contrat.


Concernant vos équipements extérieurs et aménagements paysagers, ils ne sont pas couverts sans souscription d’une option dédiée. Pensez-y pour protéger vos abris ou mobilier de jardin.


Si toutefois l’incendie est déclaré catastrophe naturelle par arrêté ministériel, vous pourrez déclarer votre sinistre à votre assureur et vous faire indemniser. Seront pris en charge les dommages causés uniquement aux biens de l’assuré si ceux-ci sont couverts dans le contrat d’assurance.


Que faire en cas de sinistre ?

Comme pour n’importe quelle autre garantie, la déclaration de sinistre doit être faite dans les 5 jours ouvrés (10 jours en cas de catastrophe naturelle) auprès de votre assureur peu importe le canal utilisé. Téléphone, espace en ligne, lettre recommandée avec accusé de réception, tout fonctionne !


Même si cela peut être moralement difficile, veillez à prendre des photos, à conserver les objets endommagés et à récolter un maximum de factures, de devis ainsi que le rapport des pompiers. Ces éléments indispensables serviront de base au gestionnaire de sinistre pour déterminer le montant de l’indemnisation.


À noter qu'il ne faut pas engager de travaux avant que l’expert mandaté par l'assureur ne vienne constater les dégâts.


Les limites d’indemnisation

Tout d’abord, votre assureur peut refuser de vous indemniser ou appliquer une franchise supplémentaire si vous n’avez pas réalisé vos obligations légales de débroussaillement. Tout comme le ramonage d’une cheminée est obligatoire, le débroussaillement, qui pour rappel est une mesure de prévention efficace contre la propagation des incendies, est imposé par le code forestier (à minima 50 mètres autour des maisons quand elles sont implantées à moins de 200 mètres d’une forêt ou d'un parc naturel).


Faites également attention aux exclusions de garanties mentionnées sur votre contrat.

Par exemple, imaginons que vous soyez fumeur et que votre mégot mal éteint déclenche un feu. Votre assurance ne vous dédommagera pas.

Si la négligence est reconnue, votre assureur est dans la possibilité de se retourner contre vous.


Pour finir, avant et même après toute souscription, renseignez-vous sur plusieurs points concernant l’indemnisation :

  • du bâtiment (reconstruction à neuf) ;

  • de la valeur des biens mobiliers ;

  • de la couverture ou non de vos dépendances


(crédits video : L'instant Conso - Institut National de la Consommation)



Témoignage d'un propriétaire (Landiras 2022)

Les premiers propriétaires sinistrés lors des feux de Gironde en 2022 commencent à être indemnisés et les premières reconstructions débuteront prochainement.



(crédits video : Sud Ouest)


Quels sont les gestes à adopter en cas de feu de forêt ?



  • La première chose à faire est d’appeler les secours en composant le 18 ou le 112. Précisez-leur la localisation précise du feu si vous le pouvez.

  • Facilitez le travail des pompiers en leur dégageant l’accès à votre propriété grâce au portail ouvert.

  • Arrosez les abords de votre maison, les toitures et les façades, cela devrait ralentir la progression du feu à ses abords ou activez en un clic une solution d’autoprotection par aspersion comme House Water Dome.

  • Fermez ensuite toutes les portes, fenêtres, volets puis calfeutrez toutes les ouvertures possibles avec un linge humide. N’oubliez pas vos bouches d’aération et conduits de cheminées dont il faut fermer la trappe de tirage.

  • Si vous avez des bouteilles de gaz, immergez-les dans votre piscine ou dans une baignoire remplie d’eau.

  • Garez vos véhicules contre l’habitation à l’opposé du vent et fermez toutes leurs vitres.

  • Mettez à la disposition des sapeurs-pompiers l’eau de votre piscine si vous en avez une.

  • Une fois tout cela fait, respirez avec un linge humide devant le nez pour vous protéger des fumées toxiques.


Si les consignes des sapeurs-pompiers le permettent, vous pouvez quitter les lieux. Dirigez-vous en prenant la direction opposée au feu. Les feux de forêts sont aussi bien dangereux pour votre habitation et vos équipements que pour vous-même.


Vous êtes propriétaires d'une maison dans une des 6 648 communes classées à risque incendie en France?

Bénéficiez d'un diagnostic risque feux de forêt gratuit basé sur 15 critères réalisé par nos experts.


Diagnostic Risque gratuit pour votre maison.


コメント


 Défense Active 

Découvrez la solution de défense
House Water Dome

bottom of page