top of page

Pyronear : L'IA au service de la détection rapide des feux de forêt.


Crédits Photos: Pyronear


Depuis sa création en 2019, l'association Pyronear s'est engagée dans le développement d'une solution innovante basée sur l'intelligence artificielle (IA) pour détecter rapidement le déclenchement des feux de forêt.


En France, la détection initiale des incendies repose souvent sur des témoignages de randonneurs ou d'automobilistes qui alertent les pompiers. Ces informations peuvent souvent être vagues, entravant ainsi la capacité des pompiers à localiser précisément le lieu de l'incendie et à ajuster leurs moyens en conséquence.


Afin d'améliorer la réactivité tout en réduisant les fausses alertes, Pyronear a élaboré une solution basée sur l'IA capable de détecter en quelques minutes le début d'un feu de forêt. Cela revêt une importance cruciale, car au-delà d'une dizaine de minutes, il devient extrêmement difficile de l’arrêter. Pour être traité efficacement, un incendie doit avoir parcouru moins d'un hectare lorsque les premiers intervenants agissent.


Plus concrètement, comment ça marche?


Solution complète de gestion du risque incendie, elle est constituée d’un algorithme de détection précoce des départs de feu, implémenté sur un micro ordinateur, connecté à des caméras positionnées sur des points hauts avec vue sur la forêt. Leurs détecteurs communiquent les alertes de détection de départ de feu à une base de données elle-même connectée à une plateforme de supervision à destination des pompiers.


Crédits photos: Pyronear


Initialement alimenté avec des données américaines provenant de 130 caméras accessibles au public les fondateurs expliquent que leur modèle analyse les images pour détecter un feu réel ou un faux positif, ce qui permet d'optimiser continuellement la solution.

Mateo Lostanlen, l'un des cofondateurs, souligne le potentiel de l'IA dans de nombreux domaines notamment pour repérer rapidement un panache de fumée indiquant un début d'incendie.


Actuellement, Pyronear peut compter sur des images provenant de neuf tours, soit 36 caméras, couvrant des régions comme l'Ardèche et la Gironde. Des partenariats avec des chercheurs et des pompiers au Chili et en Catalogne ont également enrichi le modèle avec des images diverses, essentielles pour affronter différents types de terrain.


Après trois années d'activité, Pyronear enregistre des résultats positifs, ayant réussi à détecter tous les incendies grâce à la confiance des pompiers de l'Ardèche. Cependant, des faux positifs persistent, et l'association cherche à les réduire, anticipant le besoin d'une gestion plus complexe lorsque leur système couvrira l'ensemble d'un département.


Pyronear travaille actuellement sur deux axes d'amélioration. Premièrement, le développement d'un protocole pour valider plus rapidement une alerte, et deuxièmement, l'étude de la détection temporelle, visant à utiliser une série d'images pour affiner les prédictions.


Bénéficiant du soutien tant public que privé, Pyronear a intégré le programme Accélérateur d'initiatives citoyennes de la direction interministérielle du numérique. L'association prévoit également de fournir annuellement un jeu de données public sur les incendies, combinant toutes les sources disponibles.


Enfin, en plus de son application dans la détection des incendies, l’association envisage d'étendre son utilisation à d'autres domaines tels que la détection d'inondations, de fortes crues ou encore d'avalanches.


Pour plus d'informations, n'hésitez pas à visiter le site web Pyronear.org


Comentarios


 Défense Active 

Découvrez la solution de défense
House Water Dome

bottom of page