top of page

Le Camion Citerne Feux de Forêt

Il est un peu différent de celui qui fait rêver les enfants habituellement car n'a pas de grande échelle, mais sans lui la lutte incendie au sol ne serait pas aussi efficace. Petit focus sur le camion citerne feux de forêt.


Un peu d'histoire

Différent de ses homologues utilisés en ville, le camion citerne feux de forêts est une nouveauté des années 50 proposée par l'entreprise française Berliet.

A une époque où les pompiers français ne sont armés que de « pompe à bras » pour combattre les incendies, Berliet développe, avec le spécialiste Herwaythorn (français malgré son nom), le GLB 19R 4x4.

Révolution de l'époque avec une citerne de 3 000 litres d'eau, une pompe de 60m3/h et pouvant transporter 8 sapeurs, il met à la retraite les matériels des surplus américains utilisés à l'époque pour lutter contre les feux de forêt.


Berliet CCF
@SDIS56

Conscients de leur capacité à aider les troupes au sol et à lutter contre les incendies, le CCF a connu, depuis la fin des années 50, bien des évolutions pour devenir, pour certains de véritables mastodontes.


Les différents modèles

Vous l'aurez compris, le camion-citerne feux de forêts est un fourgon d'incendie tout-terrain destiné à la lutte contre le feu dans des milieux hors-routes. Il est capable d'utiliser tous les types de routes et de se déplacer en terrain non aménagé.


Ces principales caractéristiques viennent de ses capacités de franchissement et de la quantité d'eau en citerne (de 2 000 à 12 000 litres).


Il existe 3 types de CCF:

  • le Léger (CCFL)

Pesant entre 3 et 7,5 tonnes, il doit être polyvalent et compact lui permettant d’intervenir et d’amorcer l’extinction de l’incendie.

Sa capacité citerne eau de 2 000 litres environ, son mode d’extinction en roulant et sa grande capacité de chargement fait de lui un véhicule polyvalent pouvant intervenir sur des missions feux de forêts, feux de lisière, de chaume, et autres incendies en milieu rural.

  • le Moyen (CCFM)

C'est le plus connu de tous, pesant entre 7,5 et 16 tonnes, il embarque avec lui près de 4 000 litres d'eau dont environ 500 litres pour l'autoprotection. Ses grandes capacités de franchissement et ses équipements spécifiques (lances positionnées sur le toit, système d'air respirable en cabine, cuve à émulseur...) font de lui une réponse adéquate à l’ensemble des missions de lutte contre les incendies et des opérations de sauvetage.


CCFF
@sdis13

  • le Super (CCFS)

Le mastodonte des forêts.

Pesant plus de 16 tonnes, pouvant emporter 12 000 litres d'eau, cet engin de lutte est hors-normes et un atout de taille pour les pompiers. Pour éteindre les flammes avec ce véhicule, les pompiers manipulent une lance déroulante similaire aux autres camions citernes, mais aussi un canon à eau dont est équipé le toit du CCFS.

Doté d’une force de propulsion supérieure à une lance, cet équipement peut lancer jusqu’à 2 000 litres d’eau par minute pour une portée d’environ 60 mètres.

Il est lui aussi équipé d'un système d'autoprotection et peut s’approvisionner dans n’importe quel point d’eau accessible à l’aide de sa pompe. Cerise sur le gâteau, il peut pourvoir en eau les réservoirs des autres camions citernes.


CCFF S
@sdis33

Au delà de leurs capacités de franchissement, de leurs moyens de lutte et de leurs équipements à la pointe de la technologie, il arrive que les CCF et leurs équipages se trouvent piégés par les flammes. C'est alors que l'autoprotection par aspersion intervient créant un dôme de mouillage ne permettant pas au feu de s'attaquer aux zones mouillées.


Chez HWD, nous nous sommes inspirés de cette mécanique professionnelle pour la mettre à la disposition des propriétaires de maisons situées dans l'un des 6 700 communes classées en zone risque feux de forêt.


N'attendez plus pour nous contacter et en discuter avec notre équipe.



コメント


 Défense Active 

Découvrez la solution de défense
House Water Dome

bottom of page